UNE 3ÈME ÉDITION ENCORE
PLUS INTERNATIONALE

Innovation VivaTour : 24 villes étapes à travers le globe

Explorateurs d’innovations, les équipes de Viva Technology ont fait étape, durant les 6 mois précédant l’événement, dans 24 villes, parmi les hubs les plus dynamiques de la planète, pour dénicher les pépites et rassembler les milliers d’entrepreneurs de tous horizons qui sont à VivaTech 2018.

Challenges startups 2018 : 95 nationalités représentées

Cette année, Viva Technology renforce avec les Challenges son rayonnement mondial : 50 % des plus de 1500 startups sélectionnées pour exposer ou pitcher sont internationales, 95 nationalités sont représentées, avec un « top 10 » des pays qui comprend la France, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne, Israël, l’Italie, l’Espagne, la Russie, la Corée du Sud, et l’Afrique du Sud.

Téléchargez le communiqué de presse Challenges et l'infographie

Viva Technology accueille 20 pavillons et de nombreuses délégations pays et territoires

Plus de 20 pays présentent cette année les plus belles startups et les dernières innovations de leur écosystème. C’est cinq fois plus qu’en 2017 avec :

  • 10 pavillons européens : Berlin, Pavillon Franco-Allemand Industrie du futur 4.0, Italie, Luxembourg, Royaume-Uni, Russie (via la fondation Skolkovo),Israël, Suède, Suisse, Wallonie;
  • 6 pavillons africains  : Afrique du Sud, Maroc, Nigéria, Rwanda, Sénégal, Tunisie;
  • 3 pavillons asiatiques : Corée du Sud, Japon et Singapour, dans le cadre de l’année de l’innovation France-Singapour;
  • Fondation Misk (Arabie Saoudite)
  • + de 20 délégations internationales sont annoncées dont le Canada, l’Egypte, l’Espagne, la Hongrie, l'Île Maurice, l'Inde, l’Indonésie, le Mexique, le Québec,la République Tchèque, la Pologne …
Plus de 200 startups seront présentées dans ces pavillons

Le Japon présente ainsi 15 startups spécialisées dans l'Intelligence Artificielle. Le Pavillon Franco-Allemand rassemblera pour la première fois un ensemble prestigieux d'Écoles, Universités et Institutions autour de projets communs de recherche de plus de 30 startups autour de l’industrie du futur, l'IA, la blockchain, ou le machine learning.  Le Pavillon israélien viendra quant à lui avec une sélection des startups les plus prometteuses pour le marché européen sur les verticales de nos grands partenaires.

Afric@tech : L’Afrique, nouvelle frontière de la révolution numérique

La progression du numérique en Afrique est fulgurante. Elle s’est accompagnée de l’émergence d’un écosystème d’entrepreneurs, d’investisseurs, de startups et de structures d’accompagnement particulièrement dynamiques.

Ainsi, d’après Partech Ventures, les montants levés par les startups africaines ont été multipliés par 8,7 depuis 2012 pour atteindre déjà 366 millions de dollars en 2016 pour 77 startups financées. De même, le nombre d’incubateurs, accélérateurs, fab labs et autres espaces de coworking en Afrique dépasse celui constaté en Asie en 2016 d’après une étude de GSMA. Créés pour répondre à des enjeux fondamentaux en matière de medtech, fintech, edtech, ou de gestion de l’énergie … ces modèles pourraient être dès demain déployés à l’échelle mondiale.

Cf. Tribune de Maxime Baffert & Julie Ranty

Plus de 100 startups africaines parmi les plus prometteuses d’Afrique viennent rencontrer des partenaires du monde entier à Viva Tech.

Les grands groupes - Orange, BNP Paribas, Accorhotels, Airbus, Engie, RATP, Sanofi, Thalès, Total, Valeo, Vinci Energies ainsi que l’AFD - ont sélectionné 49 startups provenant de 14 pays différents en vue d'entamer ou de poursuivre des collaborations.

Les 6 pavillons pays accueillent 52 startups de l’Afrique du Sud, du Maroc, de la Tunisie, du Nigeria, du Rwanda et du Sénégal (représenté par l’ONU et l’incubateur Jokkolabs), ainsi que du réseau de Mazars Afrique. 

Sur l’espace du Lab Afric@Tech, l’Agence Française de Développement, Sanofi, Total et Vinci Energies viennent avec une sélection spécifique de startups liée à leurs problématiques sur le continent : prévention, accès aux soins, blockchain dans l’énergie et développement raisonné feront partie des enjeux phares de cet espace partagé entre startups et grands groupes.
Une programmation riche et pertinente vient compléter le dispositif sur la zone de pitch du lab Afri@Tech.

Dans la stage X, un cycle de conférences est organisé pendant toute la matinée du jeudi 24 mai,  dédié aux grands enjeux Africains en matière d'innovation, de structures d'accompagnement et de financement de ce tissu jeune et innovant : Des speakers venus principalement du continent africain (Cameroun, Nigeria, Ghana, Afrique du Sud, Kenya, Tunisie) témoignent de  l'émergence d’un écosystème en pleine ébullition, avec notamment la participation de Viola Llewellyn, la CEO d’Ovamba, Cameroun, spécialiste du financement des PME africaines, ou bien Aaron Fu, Managing Director de Mest, Ghana, le plus grand incubateur africain, ou encore Tomi Davies, Président d’ABAN, Nigeria, le très puissant réseau de business angels sur le continent.

Le point de vue africain sera présent partout dans l’événement sous le #Afric@Tech

 

 

AGENCE KALIMA

Mélissa Rancé
+33 1 44 90 82 52
+33 6 10 91 78 46

mrance@kalima-rp.fr

Marie Vasseur
+33 1 42 21 56 39
+33 6 33 62 15 97

mvasseur@kalima-rp.fr

VIVATECHNOLOGY

Béatrice Germain
Communications manager
bgermain@vivatechnology.com

Julie Dardelet 
Media Lounge et relations Grands partenaires 
jdardelet@vivatechnology.com

Julie Dardelet 
Media Lounge et relations Grands partenaires 
jdardelet@vivatechnology.com